Focus mode : le teddy

Focus mode : le teddy

Cela ne vous aura certainement pas échappé, cette année, le teddy est partout! Autrefois réservé aux équipes universitaires américaines, il s’est exporté en Europe pour le plus grand plaisir des férus de mode. Comment s’est-il réinventé?

Ryan-Gosling-Drive-Varsity-Jacket

Ryan Gosling et son célébrissime teddy dans Drive

On doit le grand retour du teddy à Ryan Gosling, qui en a fait sa marque de fabrique dans le film Drive. Grâce à son rôle, il a réussi à populariser le teddy à travers le monde, tout en faisant oublier son côté « bien propre sur lui ».

Arrivé au rayon du blouson cuir homme, le teddy, jusque là réservé au style « preppy », devient l’élément indispensable de la garde robe du gentil bad boy. Redskins a par exemple imaginé un modèle qui se décline en plusieurs coloris :

teddy-redskins

Teddy modèle Walcott de Redskins, 375€. Dispo en rouge et en noir.

La marque Oakwood a quant à elle imaginé un modèle directement inspiré des campus américains, en cuir et en feutrine (ce qui lui permet d’être plus économique):

teddy-cuir-oakwood

Teddy en cuir et feutrine Oakwood, 149€

Le teddy : comment le porter?

Pour réinterpréter le teddy, 2 options :

  • la version classique sport chic : un jean brut, une chemise denim bien coupée, des converse… cassez le côté sportswear avec des matières chics et des coupes urbaines.
  • la version canaille, avec des bottines en cuir et un jean sombre coupe slim, une paire de Rayban, pour lui donner un côté plus rock. Si vous optez pour ce style, choisissez un modèle doté d’une capuche. Pour le soir, vous pouvez carrément oser la version satinée… avec une bonne dose de brillantine et de second degré!

Alors, à vous de choisir votre camp!

Retrouvez les modèles présentés dans cet article sur www.la-canadienne.com

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Laisser un commentaire

*